Où placer ses avoirs LPP en libre passage?

La question est dans le titre.
A 41 ans j’ai perdu mon travail il y a 2 mois et j’aimerais des conseils concernant mon avoir de vieillesse (LPP) pour le rentabiliser au mieux mais en limitant cependant si possible les risques?
Je pourrai le verser dans la caisse de prévoyance de mon futur employeur (…) mais y-a-t-il de meilleures possibilités? J’aimerais également conserver la possibilité de pouvoir en retirer une partie comme fonds propres pour l’achat d’un logement dans le futur.
J’avoue me retrouver pour la première fois dans cette situation et j’ai trouvé très peu d’informations et de conseils sur le sujet.

Merci à tous pour vos réponses !

Bonjour,

Premièrement, vous êtes chanceux/se de ne jamais avoir eu à connaître cette situation avant. Deuxièmement, désolé pour vous de vous retrouver sans emploi, ce n’est pas un moment agréable et on a l’impression que tout s’effondre autour de soi pour des raisons sans doute qui ne sont pas de votre ressort ni de votre faute.

En ce qui concerne votre interrogation. En principe, vous devez transférer votre avoir LPP chez un prestataire de libre-passage en Suisse. Il en existe des dizaines avec des taux d’intérêts plus ou moins identique. Si vous voulez faire fructifier cet avoir vous pouvez sélectionner des prestataires qui vont investir votre avoir dans des fonds de placement afin que la somme de votre LPP travaille pour vous. Cependant, cela va grandement dépendre de votre facteur temps étant donné qu’une fois que vous aurez retrouvé un emploi, vous devrez transférer votre avoir libre-passage chez la LPP de votre nouvel employeur.

Au vu de ce qui précède, vous avez droit normalement à 400 jours d’indemnités chômages, soit environ 2 ans. Avec une période aussi courte, le mieux est de sélectionner un prestataire de libre-passage avec un taux d’intérêt basique (0.10% souvent) ou si vous n’avez pas peur de de la volatilité de la bourse et donc de faire des gains ou des pertes, de prendre une allocation d’investissement faible.

Selon mon expérience personnelle, je suis actuellement sans emploi aussi et j’ai transféré ma LPP chez VIAC en sélectionnant leur stratégie Global 20, soit un investissement à 20% de ma LPP, le reste étant en cash à un taux d’intérêt fixe. J’ai tenté pendant 3 mois leur stratégie à 100%, il faut s’accrocher car j’ai vu une belle perte avant une belle remontée. Mais comme mon horizon temps est faible, j’ai finalement opté pour une stratégie à risque faible, et tout va pour le mieux maintenant.

Il existe un autre prestataire intéressant du nom de ValuePension, à vous de vous déterminer à présent parmi les nombreux choix disponible.

En espérant vous avoir un peu aidé.

1 Like

J’étais dans votre situation avec 41 ans aussi. Je suis plutôt d’accord avec Yanikuza mais avant de vous répondre qu’est-ce que vous faites avec vos avoirs non LPP ? Ils sont investis dans des actions, dans un compte bancaire,…. etc. ?

Merci beaucoup pour votre réponse Yanikuza.

En fait, un peu après avoir posté mon message, je suis tombé sur votre discussion sur le même sujet (2 pillar compte de libre passage).
Etant dans le domaine de l’IT, j’espère retrouver rapidement un travail malgré la période tourmentée mais rien n’est certain.
Je pense, après réflexion, que pour l’instant, il est préférable de rester patient et de ne faire aucun transfert et attendre tout simplement mon engagement chez un nouvel employeur pour y transférer mon avoir vers leur LPP à ce moment, ou si ce n’est pas exigé du futur nouvel employeur (j’ai cru comprendre que ce n’était pas toujours obligatoire), et selon ma réflexion et décision, le transférer vers une LPP du type VIAC avec comme vous une stratgégie basée sur 20% d’investissement au maximum afin de limiter le risque.
Sauf erreur, les avoirs de prévoyance professionnelle ne seront transférés automatiquement vers la Fondation Institution supplétive LPP de la Confédération qu’après un délai de maximum 2 ans dans le cas oû l’ancienne caisse de pension n’a pas été informée de la nouvelle caisse de pension où transférer l’argent?
Je réfléchirai à nouveau à un transfert de libre passage que si ma période de chômage se prolongerait encore de plusieurs mois.

Je ne sais pas comment votre ancien employeur prévoyait votre LPP ni son transfert sur un compte de libre-passage, mais pour ma part, je devais obligatoirement transférer mon avoir LPP chez un prestataire libre-passage au minimum 1 mois après la fin de mon contrat. Raison pour laquelle je suis chez VIAC.

Pour votre futur employer, vous êtes obligé de par la loi d’effectuer le transfert.

Pour ma part, la caisse de pension de mon employeur m’avait donné un délai d’un mois après la fin de mon contrat pour effectuer le transfert chez un prestataire de mon choix. Dans le cas contraire, il transférait mon avoir à la caisse supplétive LPP du canton de mon employeur.

J’ai un compte 3a auprès de la banque où j’ai mon crédit hypothécaire afin d’effectuer un amortissement indirect. Mais bien évidemment ce compte 3a ne rapporte quasiment rien et le seul avantage est finalement la déduction fiscale. Alors depuis la fin de l’année dernière, j’ai ouvert un compte 3a auprès de Viac en suivant la stragégie de M. MP et j’en suis très satisfait pour l’instant.
Je continue à verser le minimum exigé par la banque de mon crédit hypothécaire pour l’amortissement indirect mais je verse le reste pour atteindre le montant maximal déductible des impôts sur mon compte 3a Viac avec une stratégie Global 100. Je suis conscient que c’est pour y laisser fructifier l’investissement sur le long terme mais j’aurai toujours la possibilité d’utiliser l’argent versé sur le compte 3a de ma banque traditionnelle pour y rembourser une partie de ma dette hypothécaire à son échéance.
Je ne suis malheureusement pas assez “riche” ou “frugale” pour pouvoir actuellement investir autrement (obligations, actions, immobilier).

Pour être franc, l’administration de mon ancien employeur est totalement incompétente et j’ai appris par moi-même aujourdh’hui (n’ayant toujours pas reçu de certificat de libre passage de leur part) et ayant pris contact directement avec sa LPP, qu’il n’avait même pas pris le soin de l’informer de la fin de mon contrat de travail en novembre dernier…
Et oui c’est difficile à croire mais je ne m’en étonne même plus.

1 Like

J’avais regardé la loi, il me semble que c’est un tout petit peu plus nuancé (mais c’est compliqué quand même). Il me semble que techniquement il pourrait y avoir seulement un montant obligatoire (qui depend de la structure du pilier), mais de toute maniere c’est difficile de savoir a l’avance comment un 2eme pilier est structuré.

J’ai aussi lu plusieurs fois la loi mais le domaine est plutôt complexe, même avec un background juridique je peine à comprendre les petites nuances qui existent à ce niveau-là. Il me faudrait sans doute avoir accès à des recherches complémentaires (peut-être pas disponible publiquement ?) et à des avis d’expert pour pouvoir affirmer ou non cette obligation de transfert de l’avoir libre-passage chez son nouvel employeur ou la possibilité de garder une partie chez un prestataire de son choix.

Après effectivement, avant d’avoir accès à VIAC je ne connaissais pas quelle partie de mon avoir était obligataire et surobligataire. Maintenant, j’ai clairement les chiffres devant mes yeux grâce à VIAC, donc je poserai la question à mon futur employeur en espérant qu’ils s’y connaissent mieux.

Désobligeant… Désolé pour vous.

1 Like

Je partage mon expérience (en anglais désolé)

I transferred my LPP to a low interest vested benefit account at UBS. It seemed like the low risk option but my pension pot did not grow for 2 years. Time becomes your enemy.

After 1 year I got a temp consulting job. The employer’s LPP plan had the same return as the UBS account with high admin fees. No-one asked me to transfer my prior LPP and in a phone call the administrator implied it was supposed to happen but he wasn’t going to be making any checks

Some people on the forum discussed splitting LPP into 2 vested benefit accounts. As an idea perhaps you could invest one account and keep the other in cash. Then once you get a new job and understand the new pension plan and how rules are enforced you could decide how to proceed …

By reading and partipating to this forum, you confirm you have read and agree with the disclaimer presented on http://www.mustachianpost.com/
En lisant et participant à ce forum, vous confirmez avoir lu et être d'accord avec l'avis de dégagement de responsabilité présenté sur http://www.mustachianpost.com/fr/